Journée d’étude – Des applications aux manuscrits. Expériences de transcriptions automatiques de manuscrits et développements du Corpus Burgundiae Medii Aevi

19 mars 2020, 10h-18h

Galerie Colbert – salle du CIRHAC (premier étage, porte 111) – 6, rue des Petits-Champs – Paris 2e – Palais-Royal – Musée du Louvre (Métro 1 et 7) et Bourse (Métro 3)

Cette journée d’études vise, d’une part, à faire le bilan des dernières expériences menées par l’équipe du LaMOP en matière d’applications et de modèles de reconnaissance automatique de caractères appliqués aux manuscrits médiévaux, testés sur le « livre Rouge » (XVe siècle) et sur deux cartulaires bourguignons du XIIIe siècle.

D’autre part, seront discutés les derniers développements du programme CBMA relatifs à la constitution, à la formalisation et à l’exploitation de nouveaux corpus textuels médiévaux, en particulier le corpus hagiographique bourguignon (Ve-XVe siècle) et le corpus épigraphique provençal réalisé en collaboration avec le CESCM (Centre d’études supérieures de civilisation médiévale – UMR 7302).

Ouverte à tous les intéressés, les collègues souhaitant assister à cette rencontre sont priés de nous informer de leur présence avant le 5 mars 2020 contact@cbma-project.eu

Organisation : Pierre Brochard, Eliana Magnani (CNRS) – LaMOP (Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris – UMR 8589)

clip_image002

Programme : Continuer la lecture de Journée d’étude – Des applications aux manuscrits. Expériences de transcriptions automatiques de manuscrits et développements du Corpus Burgundiae Medii Aevi

Journée d’étude – Communautés, territoire et biens communs

Dans le cadre du groupe DesAncrages de l’UMR 7303 TELEMMe, Pierre SINTÈS et Laure VERDON organisent la journée d’étude

Communautés, territoire et biens communs. Regards croisés entre histoire, géographie, anthropologie et sociologie
Vendredi 6 mars 2020 – 13h30-17h30

Salle Germaine Tillion, MMSH – Aix-en-Provence (5 rue du Château de l’Horloge, Jas de Bouffan)

La question des communautés connaît depuis ces dernières années un renouveau essentiel au sein de l’historiographie médiévale et moderne.
Que le sujet soit abordé par le biais d’une interrogation portée sur le territoire et ses ressources, la fabrique du droit local, ou encore les rôles joués par différents acteurs dans l’élaboration politique du collectif, les études récentes tendent à donner du phénomène une approche dynamique qui invite les sciences sociales à reconsidérer cet objet en l’appréhendant dans sa dimension diachronique.
La séance a pour ambition de contribuer à cette approche interdisciplinaire en faisant dialoguer historiens, géographes, anthropologues et sociologues sur deux aspects fondamentaux et intrinsèquement liés de la définition des communautés que sont la construction du territoire et la définition des biens communs.

Introduction :
Pierre SINTÈS  TELEMMe, AMU-CNRS
Communautés, territoire et biens communs au Moyen Âge. Enjeux historiographiques
Laure VERDON  TELEMMe, AMU-CNRS Continuer la lecture de Journée d’étude – Communautés, territoire et biens communs

Séminaire – Transition numérique et transition archivistique aux Archives nationales

La deuxième séance du séminaire “Les p’tits dej’ ‘Humanités numériques’ de l’IRHT (2020)” aura lieu le 21 février prochain, de 9h30 à 12h30.

Le séminaire explore les interactions entre humanités numériques et sciences de l’érudition dans le contexte de l’étude et de l’édition des sources anciennes et de l’histoire des textes et des bibliothèques.

Cette séance sera consacrée au thème suivant : Transition numérique et transition archivistique aux Archives nationales. Nous aurons le plaisir d’entendre deux communications de Gaetano PIRAINO et Louis VIGNAUD.

petitdej2019

Continuer la lecture de Séminaire – Transition numérique et transition archivistique aux Archives nationales

Séminaire – À la recherche des communautés du haut Moyen Âge. Formes, pratiques, interactions (VIe-XIe s.)

Organisation : Geneviève Bührer-Thierry, François Bougard, Régine Le Jan
Jeudi 15 -17 heures, Sorbonne, salle Perroy, galerie Dumas, esc. R, 2e étage

Capture d’écran 2020-02-11 à 12.43.11

Programme :

13 février
Tiziana Lazzari, (Université de Bologne)
« Communautés familiales : le rôle des femmes dans les premières représentations graphiques des liens de famille »

Continuer la lecture de Séminaire – À la recherche des communautés du haut Moyen Âge. Formes, pratiques, interactions (VIe-XIe s.)

Conférence – Le scriptorium et la bibliothèque du Mont-Saint-Michel au XIe siècle. Analyse matérielle des manuscrits (parchemins, encres, pigments et liants)

Après plusieurs mois de travail, les résultats obtenus par l’équipe du projet “Patrimoine écrit 2018-2019”, composée de scientifiques du CRC et du responsable de la Bibliothèque patrimoniale d’Avranches, lors de l’analyse matérielle des manuscrits médiévaux du Mont Saint-Michel vont être dévoilés !

Lors du séminaire sur l’Histoire des bibliothèques anciennes organisé par l’ IRHT-CNRS, une conférence aura lieu le vendredi 6 mars 2020, de 10h à 13h, au Centre de colloques du Campus Condorcet.

Cette séance sera tout entière consacrée au sujet suivant : Le scriptorium et la bibliothèque du Mont-Saint-Michel au XIe siècle. Analyse matérielle des manuscrits (parchemins, encres, pigments et liants).

84693166_2579718975617686_3574362278692126720_n

Programme de la conférence :

Présentation des résultats des analyses matérielles réalisées sur les manuscrits du Mont Saint-Michel : parchemins, encres, pigments et liants utilisés par les copistes du scriptorium de 980 à 1100 par Laurianne ROBINET et Stéphane LECOUTEUX
Le projet et ses objectifs ; Anne MICHELIN, Laurianne ROBINET et Véronique ROUCHON
Démarche analytique et évolutions ; Lucie ARBERET
Résultats des analyses sur les manuscrits ; Stéphane LECOUTEUX
Interprétation des résultats ; Laurianne ROBINET et Stéphane LECOUTEUX
Bilan et perspectives

Infos pratiques :

Adresse : Campus Condorcet
Bâtiment de recherche Nord (salle R033)
14, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
Téléphone : 01 88 12 00 60

Source : IRHT

Colloque – Putting Pressure on Rulers: Critical Reception of the Norms of Governance and their Application in XIII-XVI Centuries

The aim of the conference is to examine the political subject in the context of state building in the later Middle Ages. The political reconfiguration made it necessary for the authorities to enlarge the basis of support giving new opportunities for recognition.

Within the activities related to the research project Beyond the Exercise of a Public Office: Political Recognition According to Disciplined Dissent in Later Medieval Europe; the conference will look at the plurality of factors and individuals/groups involved in the quest for widening participation in politics and at the means by which marginalization might have been overcome.

20200224_Image_Putting_Pressure-2

It will look at how rulers were influenced and subjected to pressures, primarily in non-violent ways. The participants will consider: the expression of uncodified practices and rights which gave the ruled a voice; the role of individuals and groups who influenced the government’s activities despite not holding public office or holding marginal and temporary positions; the forms of critical reception of the prevailing rules; the connection between public and private spheres.

Programme : ici

Informations pratiques :

École française de Rome, piazza Navona 62
Le 24/02/2020 de 09 h 00 à 16 h 00

Source : École française de Rome

Table ronde – Écrits du pouvoir, pouvoirs de l’écrit (XIIe-XVIIe s.)

Les éditions de l’École organisent une table ronde intitulée « Écrits du pouvoir, pouvoirs de l’écrit (XIIe-XVIIe s.) », avec les responsables de quatre ouvrages collectifs récemment publiés dans sa collection Études et rencontres, autour de cette thématique, également inscrite au programme de l’agrégation et du CAPES d’histoire.

Mardi 10 mars 2020 à 17 h 30
65, rue de Richelieu, Paris 2e (salle Léopold-Delisle)
Inscription (obligatoire)

Messe annuelle du Saint-Esprit pour le duc Jean de Berry (Paris, 28 juillet 1386)
Messe annuelle du Saint-Esprit pour le duc Jean de Berry (Paris, 28 juillet 1386)

Présentation

Quelle place l’écrit occupait-il en Europe, du xiie au xviie s., dans l’exercice et la symbolique du pouvoir ? Le recours, de plus en plus intense, aux techniques de création et de conservation de l’écrit documentaire par le Prince, les puissants et leurs administrations au Moyen Âge classique et au premier âge moderne est une problématique désormais entrée de plein pied dans l’agenda de l’historien. De manière significative, l’agrégation d’histoire vient précisément d’inclure ce champ de recherche dans l’une de ses questions. De même, il a fait l’objet de quatre volumes collectifs récemment accueillis dans la collection Études et rencontres de l’École des chartes.  

Les responsables de ces volumes débattront des principales conclusions qui en ressortent : jusqu’où la modernité documentaire que l’on est tenté de voir partout accompagne-t-elle et éclaire-t-elle la genèse de l’État moderne ? Quelles intentions est-on en droit de mettre derrière l’apparence d’une circulation rapide et capillaire des innovations et des emprunts ? En quoi ces outils, souvent créés dans la hâte, exploités avec inertie, inégalement conservés, sont-ils tributaires de l’intervention des plus hauts personnages, de la mise en œuvre de techniques intellectuelles éprouvées ? En un mot, comment l’écrit documentaire s’articule-t-il avec le pouvoir, en des configurations sans cesse remodelées ?

Liste des quatre ouvrages

Détail du programme et des intervenants

Journée d’études – Écrits, pouvoirs et sociétés dans les communes médiévales de l’Europe méridionale (XIIe-XVe s.) – 14 février

Dans le cadre du séminaire de Master “Actualité de la recherche en histoire médiévale” (coordonné par Didier Lett, Judicaël Pétrowiste et François Otchakovsky-Laurens), se tiendra une journée d’études sur le thème :

Écrits, pouvoirs et sociétés dans les communes de l’Europe méridionale :
de la charte au registre (XIIe-XVe s.)
le vendredi 14 février 2020 (13h-18h)
Site Olympe de Gouges, salle 209

Programme complet de la journée d’études et plan d’accès : Continuer la lecture de Journée d’études – Écrits, pouvoirs et sociétés dans les communes médiévales de l’Europe méridionale (XIIe-XVe s.) – 14 février

Séminaire « Matérialité » 2019-2020. Université de Versailles – Saint-Quentin

Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines
Laboratoire DYPAC
Salle 526, de 10h à 12h30

uvsq_labo_DYPAC_

Programme :

Jeudi 30/01 – Fabrique et acteurs du papier
Catherine Kikuchi (UVSQ, DYPAC) : Les papetiers en Italie du Nord et le développement de l’imprimerie (deuxième moitié du XVe-début XVIe siècle)
Christine Velut (Centre national des Arts plastiques) et Véronique de la Hougue (ancienne conservatrice, Musée des Arts décoratifs, Paris) : table ronde autour du papier peint en France au XVIIIe siècle: acteurs et enjeux d’un nouveau matériau décoratif

Lundi 30/03 Papiers pliés
Andrea Carlino (Institut Éthique Histoire Humanités, Université de Genève) : Les images anatomiques pliées au Moyen Âge
Paul Bertrand (Université catholique de Louvain) : La fonction du pliage et du dépliage au Moyen Âge

Jeudi 11/06 Papiers révolutionnaires
Fabien Pottier (MNHN) : présentation du projet Rex II du DIM-MAP autour des lettres de Marie-Antoinette
Corinne Le Bitouze (conservatrice, BnF) et Philippe Charlier (Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, UVSQ) : Des fascicules de l’Ami du peuple tachés du sang de Marat

Publication – Tom Johnson, « Law in Common. Legal Cultures in Late-Medieval England »

Note Regidel :
Bien que ne traitant pas directement des registres de délibérations, la réflexion de l’auteur embrasse largement des thématiques des plus utiles à la compréhension institutionnelle et politique des communautés, par le biais d’une normativité intégrée aux comportements et stratégies des individus comme des groupes. Outre le chapitre spécifiquement consacré aux villes (ch. 2), les passages consacrés aux communautés rurales amènent à reconsidérer la notion de communauté sur une autre base que celle de la simple spatialité territoriale (cf. J. Morsel) ou de la communication politique (cf. M. Hébert).
L’originalité de l’approche de Johnson est la mise en évidence de la fabrique du droit local par le bas, par les usages des cours de justice locales, qui révèlent les définitions très concrètes et pratiques que les communautés font du bien commun.

Plus largement, l’ensemble de l’ouvrage, par une démarche inductive aboutissant en sa seconde partie à considérer la légalité comme un environnement non seulement théorique, mais aussi pratique et objet de transactions quotidiennes, d'”agency”, permet de renverser les usages parfois convenus du droit en histoire.

There were tens of thousands of different local law-courts in late-medieval England, providing the most common forums for the working out of disputes and the making of decisions about local governance. While historians have long studied these institutions, there have been very few attempts to understand this complex institutional form of ‘legal pluralism’.

Law in Common provides a way of understanding this complexity by drawing out broader patterns of legal engagement. Tom Johnson first explores four ‘local legal cultures’ – in the countryside, in forests, in towns and cities, and in the maritime world- that grew up around legal institutions, landscapes, and forms of socio-economic practice in these places, and produced distinctive senses of law.

Johnson then turns to examine ‘common legalities’, widespread forms of social practice that emerge across these different localities, through which people aimed to invoke the power of law. Through studies of the physical landscape, the production of legitimate knowledge, the emergence of English as a legal vernacular, and the proliferation of legal documents, the volume offers a new way to understand how common people engaged with law in the course of their everyday lives.

Drawing on a huge body of archival research from the plenitude of different local institutions, Law in Common offers a new social history of law that aims to explain how common people negotiated the transformational changes of the long fifteenth century with, and through legality.

9780198785613

Tom Johnson grew up in Ipswich. He completed degrees at Cambridge and Oxford, and his doctoral work at Birkbeck, University of London. He held a junior research fellowship at Emmanuel College, Cambridge, before joining the University of York as a Lecturer in Late Medieval History. In 2018-2019, he was a Fellow at The Davis Center for Historical Studies at Princeton University.

Table des matières : Continuer la lecture de Publication – Tom Johnson, « Law in Common. Legal Cultures in Late-Medieval England »

Colloque – L’émergence des écrits en langue vulgaire. Le point de vue paléographique

Le XXIe Colloque de paléographie latine, L’émergence des écrits en langue vulgaire. Le point de vue paléographique, sera hébergé par l’Università degli Studi à Florence du 19 au 21 février 2020. Le Colloque se propose d’explorer les formes matérielles et les écritures qui caractérisent plus spécialement les phases les plus anciennes et les plus expérimentales de ce processus. En particulier, il sera intéressant de se demander jusqu’à quel point les modèles latins traditionnels, issus de conventions vieilles de plusieurs siècles, ont fonctionné comme points de référence, ou bien si, au contraire, ont été explorées d’autres voies en fonction de nouvelles exigences de communication ou du goût et des attentes d’un nouveau public de commanditaires.

Le processus qui a conduit les différentes langues d’Europe à accéder à la dimension écrite n’a pas été simple ni linéaire : la chronologie est variable, comme le sont aussi les circonstances, les stratégies, et la typologie des attestations. Dans ce domaine d’étude, où les philologues et les historiens de la littérature ont toujours été au premier plan, le point de vue paléographique peut apporter une contribution originale et décisive en ce qui concerne les modalités et la signification de cette accession, sans se limiter à contribuer de manière instrumentale à la datation et à la localisation des témoignages.

cropped-header_nuovo_ultimo

Programme : Continuer la lecture de Colloque – L’émergence des écrits en langue vulgaire. Le point de vue paléographique

Publication et conférence – Wim Blockmans, « Medezeggenschap. Politieke participatie in Europa vóór 1800 »

Le 30 janvier prochain, Wim Blockmans (Universiteit Leiden) présentera à La Haye son nouvel ouvrage, intitulé Medezeggenschap. Politieke participatie in Europa vóór 1800. Il y aura un débat et une réception.

Informations pratiques :
Wim Blockmans, Medezeggenschap. Politieke participatie in Europa vóór 1800, La Haye, Prometheus, 2020. 480 p. ISBN : 9789044635218. Prix : 44,90 euros.

Présentation du livre : Continuer la lecture de Publication et conférence – Wim Blockmans, « Medezeggenschap. Politieke participatie in Europa vóór 1800 »

Atelier EHESS – Pratiques sociales de l’écrit

L’atelier de jeunes chercheur.se.s “Pratiques sociales de l’écrit” se propose de créer un espace de réflexion interdisciplinaire et comparative autour des pratiques d’écriture. À travers l’étude de différentes périodes et aires culturelles, l’écrit est appréhendé à la fois comme un acte matériel et social. Les participants interrogent ses usages pragmatiques, symboliques et rituels. 

Les organisateurs invitent celles et ceux qui partagent un intérêt pour ces problématiques, à venir à l’atelier qui se tiendra
à l’EHESS
en salle A4–47 du Centre de Recherches Historiques (4ème étage de la MSH) 
au 54 boulevard Raspail de 17h à 20h
les 22 janvier, 13 février, 27 février, 25 mars, 09 avril, 27 mai et 4 juin 2020.

Séminaire organisé par Serena Galasso (Paris-Saclay, UVSQ, DYPAC) et Louis Genton (EHESS, CRH)
Progamme complet : Continuer la lecture de Atelier EHESS – Pratiques sociales de l’écrit

Conférence – Carole Mabboux, I verbali consiliari, produzione legale e strumento di comunicazione comunale (Firenze, San Gimignano, Fucecchio 1280-1330)

Le 13 janvier 2020
17h-19h, Rome
ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME, piazza Navona 62
Conférence de Carole Mabboux (EFR)
Circolo Medievistico Romano,

sur le thème I verbali consiliari, produzione legale e strumento di comunicazione comunale (Firenze, San Gimignano, Fucecchio 1280-1330)

Présidence de Jean-Claude Maire Vigueur.

Circolo Medievistico Romano →
Voir l’événement sur le site de l’EFR →
Voir le carnet Hypothèses du Circolo Medievistico Romano →
Voir l’événement sur Facebook →

Appel à contribution – Sources et archives. Journées doctorales de Caen et Rouen

Journées de l’Ecole Doctorale 558 “Histoire, Patrimoine, Mémoire, Langage”

L’école doctorale “Histoire, Mémoire, Patrimoine, Langage”, née en 2012 de la fusion d’une partie des ED 350 (Rouen) et 68 (Caen-Le Havre), regroupe 13 unités de recherche et 400 doctorants de disciplines variées : histoire, archéologie, philosophie, épistémologie, lettres modernes, arts du spectacle, langues, littératures et civilisations étrangères, linguistique ou encore sciences du langage. Forte de cette pluridisciplinarité, l’ED 558, placée sous la direction d’Alexandra Merle (ERLIS), propose cette année deux journées d’échange – qui se tiendront à Caen et à Rouen – afin de réunir ses jeunes chercheurs autour de la thématique “Sources et archives”.

Ces journées s’offrent comme un espace de réflexion et de discussion dans lequel les jeunes chercheurs en SHS sont invités à interroger les méthodologies de recherche qu’ils emploient à l’heure de recueillir et d’exploiter leurs sources. Étapes indispensables de la démarche scientifique, aussi exaltantes que frustrantes, la collecte et l’exploitation des données constituent un défi face auquel s’élaborent de nombreuses stratégies. La pluralité des disciplines susmentionnées promet un riche dialogue méthodologique qui permettra de confronter les freins et leviers spécifiques à chacune et de mettre en évidence des points de convergence.

L’objectif est de créer un rendez-vous annuel pérenne pour promouvoir les avancées de l’ED et cultiver les contacts entre ses différentes unités de recherche, ainsi qu’avec des ED partenaires. Cet appel à communications s’adresse donc aux jeunes chercheurs de l’ED 558 (du master au post-doctorat) mais aussi à des membres d’autres ED ayant été confronté à l’étude des méthodologies de la recherche en SHS. Continuer la lecture de Appel à contribution – Sources et archives. Journées doctorales de Caen et Rouen