Publication – “Écritures grises”, coord. Arnaud Fossier, Johann Petitjean, Clémence Revest

Ce livre est le fruit d’une enquête collective autour de la genèse de l’administration en Europe, entre construction de l’État «moderne» et «révolution» de l’écrit. Il invite à quitter le devant de la scène politique pour en visiter les coulisses; à détacher le regard des ors du pouvoir pour s’intéresser à la part grise de l’action administrative, à ses instruments et ses techniques documentaires.

Ce volume réunit une série d’études de cas, encadrées par deux textes qui interrogent les seuils chronologiques de cette histoire de l’administration. Ces dernières portent sur les pratiques administratives des différents pouvoirs européens entre le XIIe et le XVIIe siècle (communes, seigneuries, évêchés, papauté, royautés, principautés ou Empire). La première partie de l’ouvrage, intitulée «Règles, formes et modèles d’écriture administrative», aborde la question de la matrice notariale des administrations médiévales, de leur style et de leur langue. La deuxième partie identifie plusieurs «logiques de production documentaire» caractéristiques des administrations du Moyen Âge et de la première modernité: constitution de dossiers, de listes, d’inventaires ou de questionnaires. Dans une troisième et dernière partie, «Circulations et jeux d’échelle», ce sont les territoires de l’action administrative qui sont explorés, et par là même la diffusion de modèles, d’instruments et de pratiques, au niveau local ou régional, comme à l’échelle globale.

À partir d’une nouvelle catégorie d’analyse, les «écritures grises», et d’un large terrain d’observation et de comparaison qui fait apparaître une Europe méditerranéenne ouverte à d’autres espaces (Saint-Empire, Flandre, Nouveau Monde, Pays-Bas espagnols), ce livre propose une approche inédite du fait administratif.

capture-ouvrage

Table des matières :

  • Arnaud Fossier, Johann Petitjean, Clémence Revest — Introduction. Pour une histoire pratique de l’administration
  • Paul Bertrand, Pierre Chastang — Prologue. Les temps des écritures grises. Formation et temporalités du gouvernement par l’écrit (v. 1080-v. 1350)

    PARTIE 1. REGLES, FORMES ET MODELES D’ECRITURE ADMINISTRATIVE
    Chapitre 1. La matrice notariale
  • Paolo Cammarosano — Les rapports entre écritures notariées publiques et écritures notariées privées dans l’Italie communale
  • Matthieu Allingri — Naviguer sur une mer de papier : les outils de gestion du processus documentaire des notaires de l’Italie communale (fin XIe-début XVe siècle)

    Chapitre 2. Le style administratif, entre théorie et pratique
  • Elisabetta Canobbio — Modelli di scritture e governo diocesano: un formulario notarile italiano (Como, sec. XV)
  • Benoît Grévin — Les styles de la gestion administrative et gouvernementale, une friche de la recherche en histoire médiévale ?

    Chapitre 3. De l’officieux à l’officiel. Les itinera de l’écriture
  • Élisabeth Lalou — Les tablettes de cire et les comptabilités royales au XIIIe siècle : une écriture grise ?
  • Tomàs de Montagut i Estraguès — Autonomie juridictionnelle et reddition de comptes par écrit dans la Couronne d’Aragon (XIIIe-XIVe siècles)
  • Roxanne Chilà— Secreti secretorum. La présence de l’intersigne dans la correspondance codée d’Alphonse le Magnanime

    PARTIE 2. LOGIQUES DE PRODUCTION DOCUMENTAIRE
    Chapitre 4. Le dossier
  • Simone Balossino — Instruments administratifs et litiges autour du Rhône (fin XIIIe-XIVe siècle)
    Guillaume Calafat — De la supplique au dossier. Requêtes, informations et pièces jointes dans le Grand-duché de Toscane au XVIIe siècle

    Chapitre 5. Le questionnaire
  • Silvia Di Paolo — La ordinaria amministrazione della Chiesa locale: capitula di inchiesta su persone, beni e contabilità
    Pascal Vuillemin — Quelques nuances de gris. Écritures grises et réformes ecclésiastiques dans l’Italie du Nord à la fin du Moyen Âge

    Chapitre 6. Les registres : matière vivante
  • Marco Conti — Notes, comptabilités et mémoire. L’élaboration des registres comptables de la Trésorerie de Bologne à la fin du XIIIe siècle
    François Otchakovsky-Laurens — Le statut documentaire des registres de délibérations marseillais

    Chapitre 7. De la liste à l’inventaire
  • Isabella Lazzarini — L’ordine delle cose e l’ordine dei testi. Liste, indici e inventari nei registri di governo dei principati italiani del tardo Medioevo
  • Paolo Buffo — Pour une étude des « systèmes » d’écritures administratives dans les communes du Piémont occidental
  • Diego Belmonte Fernández — Unas herramientas escritas singulares : el Libro blanco y el Libro de dotaciones de la catedral de Sevilla

    Chapitre 8. Archiver
  • Stéphane Péquignot — Lettres et listes, notes et memoriales. Les écrits de travail dans les archives royales de la péninsule Ibérique à la fin du Moyen Âge
  • Armand Jamme — Mémoire vive et mémoire morte. Identité et archives pontificales aux XIIIe-XIVe siècles
  • Olivier Guyotjeannin — Outils en grisaille : les inventaires d’archives (XIIIe-XVe siècle)
  • Olivier Rouchon — L’institution archivistique de la cité : autour des inventaires d’Avignon (XVe-XVIIe siècle)

    PARTIE 3. CIRCULATIONS ET JEUX D’ÉCHELLES

    Chapitre 9. Gouverner à distance
  • Vannina Marchi Van Cauwelaert — Instructions, lettres, documents comptables : les instruments administratifs du gouvernement génois en Corse (fin XVe-début XVIe siècle)
  • Nicolas Simon — La gestion des Pays-Bas espagnols à la fin du XVIe siècle : échanges et influences entre Madrid et Bruxelles
  • Guillaume Gaudin — Le manejo de papeles, un rouage du gouvernement de l’empire espagnol : pratiques, écritures et instruments du travail administratif au conseil des Indes (XVIIe siècle)

    Chapitre 10. Territorialités
  • Fabrice Delivré — La chrétienté en liste. Genèse et fortunes du provincial de l’Église romaine (XIIe-XVe siècle)
  • Lorenzo Tanzini — Pratiche documentarie dell’amministrazione del territorio fiorentino tra Tre e Quattrocento
  • Susana Truchuelo — Compilation des écritures et efficacité administratives à Guipúzcoa (XVe-XVIIe siècle)

    Chapitre 11. Dialogues, conflits, transferts
  • Clément Lenoble — Les comptabilités entre la sacristie, le palais et l’échoppe : écritures économiques et administration du salut (XIIIe-XVe siècle)
  • Elena María García Guerra — Informes preliminares, presentación de proyectos y estudios previos. Una práctica común en la administración hacendística de la monarquía hispánica (ss. XVI y XVII)
  • Marie Lezowski — Sur le papier comme dans la rue : les sbires de l’archevêque de Milan et l’efficacité de la compilation après Trente
  • Olivier Poncet — Épilogue. La révolution silencieuse du règne de Louis XIV. L’écrit documentaire en France vers 1700

Liste des illustrations
Liste des figures
Index

Informations pratiques :

Écritures grises, coord. Arnaud Fossier, Johann Petitjean, Clémence Revest, Paris, École nationale des chartes, 2019 (Études et rencontres de l’École des chartes). 650 pages. ISBN : 9782357231467. Prix : 40 euros.

Source : École nationale des chartes


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search