Journée d’étude – Communautés, territoire et biens communs

Rectificatif : la manifestation est reportée à une date ultérieure, en raison des consignes sanitaires liées au virus Covid-19

Dans le cadre du groupe DesAncrages de l’UMR 7303 TELEMMe, Pierre SINTÈS et Laure VERDON organisent la journée d’étude

Communautés, territoire et biens communs. Regards croisés entre histoire, géographie, anthropologie et sociologie
Vendredi 6 mars 2020 – 13h30-17h30

Salle Germaine Tillion, MMSH – Aix-en-Provence (5 rue du Château de l’Horloge, Jas de Bouffan)

La question des communautés connaît depuis ces dernières années un renouveau essentiel au sein de l’historiographie médiévale et moderne.
Que le sujet soit abordé par le biais d’une interrogation portée sur le territoire et ses ressources, la fabrique du droit local, ou encore les rôles joués par différents acteurs dans l’élaboration politique du collectif, les études récentes tendent à donner du phénomène une approche dynamique qui invite les sciences sociales à reconsidérer cet objet en l’appréhendant dans sa dimension diachronique.
La séance a pour ambition de contribuer à cette approche interdisciplinaire en faisant dialoguer historiens, géographes, anthropologues et sociologues sur deux aspects fondamentaux et intrinsèquement liés de la définition des communautés que sont la construction du territoire et la définition des biens communs.

Introduction :
Pierre SINTÈS  TELEMMe, AMU-CNRS
Communautés, territoire et biens communs au Moyen Âge. Enjeux historiographiques
Laure VERDON  TELEMMe, AMU-CNRS

Des droits d’usage aux communs dans les Alpes françaises, XIIe-XVIe siècle
Fabrice MOUTHON  LLSETI, Université de Savoie

Les biens de la communauté. La construction de l’espace des services sociaux en tant que bien commun (Lombardie rurale, XIVe-XVIIe siècles)
Massimo DELLA MISERICORDIA  Université de Milan-Bicocca

Hameau, commun, commune : formes de la production de localité à l’époque moderne
Angelo TORRE  Université de Turin, Institut d’études avancées de Paris

Table ronde conclusive
animée par Ghislaine GALLENGA  IDEMEC, AMU-CNRS et
Jocelyne STREIFF FENART  URMIS, CNRS-IRD-Université Côte d’Azur

Source : TELEMMe


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.