Publication – « Reformatio ? Les mots pour dire la réforme à la fin du Moyen Âge », dir. Marie Dejoux

Incantatoire, le terme « réforme » oriente et sature discours et représentations politiques actuels, à l’opposé du Moyen Âge qui semble avoir fait un usage extrêmement limité de la forme longue du terme prévalant à l’époque : la reformatio. L’histoire du Moyen Âge occidental est pourtant tout entière narrée selon une trame « réformiste » : rois, papes ou évêques plus ou moins « réformateurs », réformes carolingienne, clunisienne, grégorienne, cabochienne, etc. sont autant de formules qui ont connu, ou connaissent encore, un vif succès, sans que le mot « réforme » ne soit toujours clairement défini et presque jamais historicisé. Que bon nombre de « réformateurs » médiévaux se soient définis comme des conservatores, des conservateurs, devrait pourtant nous interroger, d’une part, sur l’imaginaire politique que nous projetons sur leurs expériences institutionnelles, et, d’autre part, sur la direction et le sens que ces derniers entendaient originellement donner à leur entreprise.

Régressive, la démarche qui sous-tend cet ouvrage collectif vise ainsi à retracer l’histoire d’un terme aujourd’hui à succès – la réforme – et à identifier un vocabulaire « réformateur » proprement médiéval. Sans verser dans l’écueil du nominalisme et en laissant sagement de côté la « réforme » comme phénomène historique, les contributions qu’il rassemble resteront plus résolument au ras des mots, et, partant, au plus près des représentations politiques médiévales, tout en interrogeant les usages (et les mésusages) de ce paradigme par les médiévistes.

Les auteurs : Alexandra Beauchamp, Gaëtan Bonnot, Marie Dejoux, François Foronda, Claude Gauvard, Anne Lemonde, Carole Mabboux, Aude Mairey, Gisela Naegle, Nicolas Perreaux, Émilie Rosenblieh, Amable Sablon du Corail.

Table des matières :

Introduction

Marie Dejoux

prologue

Une enquête de masse sur le vocabulaire réformateur avant le XIIIe  siècle

Après la Chute, reformer le monde. Réflexions sur la sémantique du lexique dit « réformateur »

Nicolas Perreaux

première partie

Reformatio, significations et contextes d’apparition d’un lemme rare

Au nom de la « réforme » ?

La réunion des assemblées dans la Couronne d’Aragon, fin XIIe-XIVe siècle

Alexandra Beauchamp

À la recherche de la reformatio regni dans les royaumes de France et d’Angleterre au XIIIe siècle

Marie Dejoux

La réforme antipontificale de l’Église dans le procès conciliaire d’Eugène IV (Bâle, années 1430)

Émilie Rosenblieh

Reformatio et vocabulaire réformateur dans la production écrite de l’Italie communale (XIIIe-XIVe siècle)

Carole Mabboux

« Pour la multitude d’officiers qui ont esté de par nous ordonnez ou temps passé… ». Discours royaux autour de la « réformation » du nombre des officiers aux XIVe et XVe siècles

Amable Sablon du Corail

deuxième partie

Par-delà la reformatio, quel vocabulaire pour dire la réforme au Moyen Âge ?

L’inscription de la « réforme » à l’ordre du jour politique du royaume de Castille

François Foronda

La principauté delphinale au XIVe siècle, laboratoire de la « réforme » ?

Anne Lemonde

« Advisé fust par les trois estatz que consideré l’estat ou le royaume est » Pouvoir royal et réforme dans les ordonnances consécutives aux états de langue d’oïl (1355-1358)

Gaëtan Bonnot

Reformatio in absentia. Quels champs lexicaux pour évoquer la réforme en Angleterre à la fin du Moyen Âge ?

Aude Mairey

épilogue

La réforme dans la tradition historiographique allemande

De la réformation à la Réforme : l’historiographie de la « Reichsreform »

Gisela Naegle

Conclusion

Claude Gauvard

Index des personnes et des lieux

Informations pratiques :

Reformatio ? Les mots pour dire la réforme à la fin du Moyen Âge, éd. Marie Dejoux, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2023 ; 1 vol., 324 p. (Histoire ancienne et médiévale). ISBN : 979-10-351-0882-3. Prix : € 25,00.

Source : Éditions de la Sorbonne



Citer ce billet
François Otchakovsky-Laurens (2023, 24 avril). Publication – « Reformatio ? Les mots pour dire la réforme à la fin du Moyen Âge », dir. Marie Dejoux. Registres de délibérations urbains au Moyen Âge. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tk7c

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search