L’histoire comme archéologie – Séminaire Anachroniques à l’EHESS de Marseille

LIRE & ÉCRIRE L’HISTOIRE AUJOURD’HUI

Emmanuelle Chapron (AMU/Telemme), Jérémie FOA (AMU/Telemme),

Thomas GLESENER (AMU/Telemme) et Jean-Baptiste XAMBO (AMU/Telemme)

Vendredi 18 mai 2018

L’histoire comme archéologie

Discussion autour de :

Didier LETT, Un procès de canonisation au Moyen Âge: essai d’histoire sociale, Paris, 2008.

Joseph MORSEL, « Traces ? Quelles traces ? Réflexions pour une histoire non passéiste »,

Revue Historique, 680 (2016), p. 813-868.

9h30-12h30

Salle 205

EHESS, Centre de la Vieille Charité

2 rue de la Charité, 13002 Marseille

Le séminaire « Anachroniques » se propose de faire dialoguer deux pôles apparemment contradictoires dans l’écriture de l’histoire : la tentation anachronique d’un côté ; le strict historicisme de l’autre.  Force est de constater que « le présent est le moteur le plus efficace de la pulsion de comprendre » (N. Loraux), que toute histoire est contemporaine et qu’il est nécessaire d’avoir à disposition un passé vivant qui « fait signe » au présent et lui est directement utile. En même temps, n’est-ce pas écraser la singularité du passé que de toujours le ramener à notre contemporain ? La vertu de l’historicisme ne serait-elle pas justement de se confronter au dépaysement, à l’estrangement ? Élargir la palette des différences et des singularités passées n’est-ce  pas déjà enrichir le présent – sans pour autant verser dans l’exotisme ?

À travers la lecture et le commentaire de textes d’histoire et d’épistémologie de l’histoire, il s’agira de réfléchir aux pouvoirs et aux techniques de l’écriture historienne : choix des contextes, des sources, organisation des causalités, focales et hors-champ, dialectique de la narration et de l’analyse. Peut-on faire une histoire engagée qui ne renonce pas aux exigences de la méthode et ne cède rien à l’arrogance du présent ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.